Publicité

Le nouveau président de l’Asac Ndiambour de Louga donne de la voix. Aussitôt après son élection à la tête de l’équipe fanion de la ville de Louga, le tonitruant promoteur de lutte part en croisade pour récupérer les avoir de son équipe. C’est ainsi qu’il réclame au Jaraaf de Dakar la rondelette somme de 60 millions de francs CFA dans l’affaire du transfert du joueur Jeylani Fall à Auxerre.
 

Publicité

Le joueur en question avait été cédé au Jaraaf par le Ndiambour en 2010. Du Jaraaf, il a rejoint l’Aj Auxerre un an plus tard, en 2011. «Les gens du club m’ont aussitôt informé après mon élection que le Jaraaf nous doit encore des sous. Ils avaient donné au club un premier chèque de 50 millions puis un autre de 9 millions de franc CFA il reste encore 60 millions qu’on n’a pas encore reçus. Nous ne laisserons pas des clubs vivre sur notre dos » révèle-t-il.
La réaction de Ndoffene Fall ne s’est pas fait attendre : « Le Jaraaf ne doit rien au Ndiambour. Nous n’avons reçu qu’un joueur du Ndiambour, c’est Abdou Khadr Jeylani Fall et la situation avait été réglée entre les deux présidents, celui du Ndiambour (Mafall Fall) et ses délégués financiers et celui du Jaraaf (wagane Faye) et les siens. Une somme avait été arrêtée et le Jaraaf a payé par chèque ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici