Publicité

Le match retour Sénégal-Côte d’Ivoire du dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de football 2013, qui se jouait samedi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, a été interrompu à cause d’incidents, les Lions ratant ainsi la qualification à la phase finale de la prochaine CAN.

Publicité

Un arbitre de touche ayant reçu un projectile, après que la Côte dominait le Sénégal par deux buts à zéro. Didier Drogba a marqué les deux buts des Éléphants.

Le match a été suspendu à la 76ème minute. Les joueurs des deux équipes ont ensuite regagné les vestiaires et la partie s’en est arrêtée là.

Battue 2-4 à l’aller, l’équipe du Sénégal devait gagner le match par au moins deux buts d’écart contre la Côte d’Ivoire pour se qualifier en phase finale de la CAN 2013 prévue en Afrique du Sud.

Le Sénégal, qui rate ainsi la qualification à la CAN 2013, encourt une sanction de la Confédération africaine de football (CAF) à cause de ces incidents.

Une ambiance pareille avait eu lieu en 2009 au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, quand les Lions du Sénégal se sont fait éliminer par la Gambie, à domicile, de la course pour la CAN 2010.

Samedi, Alioune Cissé, l’entraîneur de l’équipe nationale olympique de football et ancien capitaine des Lions, a qualifié les incidents devant les Éléphants de “malheureux pour le Sénégal et le football africain”.

Pour sa part, Cyril Domoraud, ancien défenseur des Éléphants et membre actuel du staff technique de l’équipe de Côte d’Ivoire, a qualifié les incidents de “catastrophiques” et de “honteux pour le football africain”. “Les joueurs viennent de très loin pour défendre les couleurs de leur nation et ils ne méritent pas cela”, a-t-il dit à l’APS.

Article précédentLE FOOTBALL NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ MENTALE
Article suivant“Nous avons projeté l’image d’un pays désorganisé, violent,…”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici