Publicité

L’Asc Fith Mith qui avait réussi le grand chelem en raflant les phases nationales de 2011 n’arrive pas à encaisser ses primes de 2 millions de F Cfa. L’Oncav de Dakar tarde à les verser. Avec les nouvelles phases nationales pour l’édition 2013 démarrées depuis hier, dans la région de Dakar, l’équipe championne en titre a décidé de se battre pour rentrer dans l’intégralité de ses fonds. Un combat de principe en dépit des menaces des dirigeants de l’ONCAV qui ont promis de mettre la main à la poche aujourd’hui.

Publicité

L’ASC Fith Mith de Guédiawaye, championne en titre des phases nationales de 2011, va-t-elle participer à l’édition 2012-2013 qui a démarré depuis hier, dans la région de Dakar ? A cette question inédite, il est difficile de répondre par l’affirmative car les dirigeants ont attiré l’attention des responsables de l’ONCAV sur les difficultés financières qui hypothèquent le fonctionnement de l’équipe.

Le fait déploré est surtout qu’elle n’arrive pas à percevoir les deux millions Cfa qui devraient accompagner le trophée national remporté de haute lutte et qui leur a valu l’équipe d’importantes dépenses. Ce manquement révélé par la médiatisation n’aurait pas du tout plu aux responsables de l’ONCAV, selon les dirigeants de l’ASC. Une rencontre avec les responsables de l’ONCAV s’est d’ailleurs terminée en queue de poisson et selon les dirigeants de l’ASC Fith Mith, le président de l’ONCAV a dénoncé la sortie médiatique et leur a exprimé son courroux de voir sa gestion étalée de cette sorte. Toutes les deux parties rapprochées par une médiation ont campé sur leurs positions. Ce n’est que plus tard que le président de l’ONCAV après avoir fustigé la réaction de l’ASC a déclaré être disposé à verser un acompte. Ce qui a conduit désormais les dirigeants de l’équipe championne à exiger l’intégralité des sommes dues avant les compétitions. Et malgré les menaces de l’ONCAV, ils ont décidé de ne pas baisser les bras dans ce combat de principe, quelle que soit la sanction qui sera prise à l’encontre de l’équipe.

Au niveau de l’Odcav, la structure départementale, le président soutient entreprendre la médiation nécessaire. L’Oncav se dit prête à débloquer les fonds alors que Fith Mith en difficulté financière attend impatiemment son argent avant de se lancer dans la compétition prévue cette année à Dakar. Toutefois le président de l’Odcav de Guédiawaye joint au téléphone soutient que des médiations sont en train de se faire pour que Fith Mith ne boycotte pas ces joutes. Surtout que, comme il l’a laissé entendre, c’est la région de Dakar qui organise cette édition et qu’il ne faudrait pas gâter la fête. « Nous sommes en phase avec les dirigeants de l’ASC Fith Mith pour que les choses se décantent », a-t-il déclaré

Au niveau de l’ONCAV, le président Amadou Kane soutient que l’Oncav n’a jamais refusé de remettre à l’ASC Fith Mith ses primes qui seront payées dans les plus brefs délais (aujourd’hui, Ndlr). Toutefois M. Kane soutient que les primes ne sont pas inclues dans le règlement des navétanes. Même au niveau de la Caf, c’est l’instance supérieure qu’il dirige qui a décidé d’accompagner les équipes pour les encourager, a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici