Publicité
Abdoul Mbaye Premier Ministre du Sénégal

Le Premier ministre, Abdoul Mbaye, a évoqué une inadéquation entre les moyens mis à la disposition du football national et les résultats engrangés, avant d’appeler à plus d’équité dans la redistribution des ressources.

Publicité

‘’Les résultats du football sénégalais appellent à des mesures de redressement. On considère, au niveau de l’Etat en tout cas, que les sommes consacrées au football sont énormes’’, a précisé Abdoul Mbaye, rappelant que rien qu’en 2012, 1 milliard 700 millions ont été dépensés.

Lors de sa rencontre avec la presse, mercredi, M. Mbaye a rappelé le fiasco de la CAN 2012 avec trois défaites de rang, Caire 1986, mais aussi la récente élimination contre la Côte d’Ivoire pour la CAN 2013.

”Pendant ce temps, d’autres sports performants souffrent de la raréfaction des moyens”, a ajouté le Premier ministre, estimant qu’il faut mieux répartir la ressource.

En mettant ‘’en un dispositif de performances avec des résultats à la clef pour éviter la déception des Sénégalais’’, a expliqué Abdoul Mbaye, laissant entendre que cela participe de l’équité.

Pour le Premier ministre, ‘’on doit mieux répartir la ressource entre l’ensemble des disciplines et on va privilégier celles qui amènent des résultats’’.

Concernant toujours le football, le Premier ministre a confirmé son ancien ministre de Sports, El Hadj Malick Gackou, qui avait indiqué que le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, en personne, avait dit que la solution aux maux du football pourrait provenir de sa démission.

Cette déclaration est en déphasage avec celle du président de la FSF qui avait dit que c’est le Premier ministre qui lui avait demandé de rendre le tablier.

Source:APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici