Publicité

La création de la Commission électorale et de recours par la Fédération sénégalaise de football (FSF) répond à ”une volonté de démocratie et de transparence” dans le processus électoral du football national, a déclaré à la presse son président Me Augustin Senghor.

Publicité

‘’Nous voulons inscrire le football dans la tradition démocratique de notre pays, afin que des élections se fassent de manière apaisée et sans contestation possible’’, a indiqué Me Senghor, vendredi, à l’occasion de la mise en place des deux structures.

La FSF a installé, vendredi, les Commissions électorale de l’assemblée générale élective et la Commission de recours. La Commission électorale est dirigée par le magistrat Jean-Louis Toupane. Kader Niang a été porté à la tête de celle de recours.

Au sujet des personnes qui composent ces deux structures, Me Senghor a indiqué qu’elles ont été ciblées pour ”leur compétence, leur pluridisciplinarité et leur indépendance par rapport aux affaires du football”.

‘’Comme dans les instances internationales, nous avons privilégié leurs qualités et leur expertise’’, a expliqué le président de la FSF, ajoutant que dans la gestion du football moderne, ”il est important de joindre aux experts ceux ayant une connaissance empirique de la chose”.

Me Augustin Senghor a rappelé que ”ces juristes, qui semblent éloignés de la chose sportive, sont souvent de fins connaisseurs du football, même s’ils ne sont pas impliqués dans sa gestion quotidienne”.

”Tout cela doit amener à des élections apaisées et transparentes et à la fin du processus, que les vainqueurs puissent se mettre au travail et les autres continuent à leur apporter leur soutien pour la bonne marche du football national”, a indiqué le président de la FSF.

Pour Me Augustin Senghor, il y a ”une volonté de mettre fin à des querelles sans fin qui gangrènent le football”, à travers la mise sur pied de ces commissions qui sont une première dans l’histoire du football sénégalais.

‘’Avec ces deux instances, l’espoir est permis de voir les dirigeants élus se concentrer sur leur mandat en lieu et place des querelles électorales’’, a-t-il par ailleurs ajouté.

La période électorale commence dans le football à partir du 15 juillet et se termine le 24 avec l’élection du président de la FSF

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici