Publicité

Le ministre sénégalais des Sports, Mbagnick Ndiaye, est favorable à la recherche d’un stade fonctionnel dans un pays limitrophe qui pourrait recevoir les Lions pour leur match éliminatoire de la Coupe du monde 2014.

Publicité

S’adressant à la presse après le vote du budget de son ministère, mardi soir, il a déclaré que ses services vont voir ‘’avec la Fédération le pays d’accueil où nous aurons à dépenser moins et à mobiliser plus de supporters sénégalais et étrangers pour nous qualifier à la coupe du monde 2014’’.

Même si la conséquence de la suspension du stade Léopold Sédar Senghor est la délocalisation des matchs de la sélection nationale, Mbagnick Ndiaye a estimé la sanction de la Confédération africaine de football (CAF) ”clémente”.

En décidant d’aller jouer à l’extérieur, le ministre des Sports est en phase avec le président de la Fédération sénégalaise football (FSF), Me Augustin Senghor qui a dit que ”le temps est compté pour le match contre l’Angola”.

‘’Au moins pour ce match, on pourrait être amené à jouer à l’extérieur’’, avait Me Senghor.

Une idée que ne partagent pas des parlementaires dont Samba Ndiaye qui affirme que ce déplacement dans un pays limitrophe est ”une honte pour la nation sénégalaise”.

M. Ndiaye est en phase avec le président du Casa Sports (champion du Sénégal en titre), Nouha Cissé, qui a proposé à l’Etat de réhabiliter les stades pour que les Lions puissent recevoir à domicile. Le stade Léopold Sédar Senghor est le seul à être sanctionné.

Les présidents des Fédérations de Mauritanie et de Gambie ont fait acte de candidature pour recevoir les Lions, lors des matchs éliminatoires de la coupe du monde 2014.

Source: APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici