Publicité

Leader de la Ligue 1 sénégalaise après 12 journée, le promu Guédiawaye Fc peut encore garder l’espoir de réaliser l’exploit, remporter le championnat et aller en Afrique. L’Observateur s’intéresse à l’entraîneur qui a donné au club de la banlieue cette belle gueule, Souleymane Diallo.

Publicité

Le promu, Guédiawaye Football Club, est en train de réaliser l’exploit de s’imposer en tête du classement de la Ligue 1 de football professionnel sénégalais pour la phase aller qui sera bouclée le week-end prochain. On se demande d’ailleurs qui est le technicien qui est sur le banc de cette équipe qui se savoure pour son jeu romantique et efficace à la fois par les amateurs du football local sénégalais depuis le début de la semaine. Souleymane Diallo, le nom n’est peut-être pas ronflant, il ne figure pas encore dans le roster des techniciens sénégalais connus du grand public, mais il n’en reste pas un moins bon.

Il a fait la pluie au Teungueth Fc, le voilà revenu au Guédiawaye Fc pour faire les beaux temps. Le chemin a été long, mais le jeune coach s’est drapé du dossard courage et d’une détermination sans faille pour se laisser porter par sa passion du ballon rond. A la tête de la Ligue 1 avec son club à la suite de la 12e journée, Souleymane Diallo, perçu comme l’un des jeunes entraîneurs à la carrière prometteuse, a bien bravé vents et marées pour en arriver là où il est. Après sa petite carrière de gardien de but au Casa Sports, il décide quand même de vivre sa passion foot sur le banc. Il démarre le métier d’entraîneur au Dakar Université club (DUC) en tant qu’adjoint d’Abdoulaye Diaw en 2006, juste après avoir obtenu son diplôme à l’Institut nationale supérieur de l’éducation populaire et du sport (INSEPS). Une opportunité qui lui ouvre les portes de l’Etoile Lusitana pour deux ans (2008 – 2010) où il a été finaliste de la Coupe du Sénégal à deux reprises, avec la petite catégorie (en 2008 contre le Casa Sports et en 2009 contre la Linguère de Saint-Louis). Affecté à Kolda, de 2010 à 2015, l’enseignant en a profité pour y devenir le directeur technique régional. Entre-temps, coach Diallo, comme on le surnomme dans le milieu, s’est rendu en Allemagne pour passer son diplôme d’Uefa A, à l’université de Leipzig (2013).

A son retour à Dakar, il continue la pratique du métier en tant qu’adjoint de Moustapha Seck à Guédiawaye Fc, avant de devenir l’entraîneur titulaire du club Rufisquois Teungueth Fc. C’est avec le club rufisquois que Diallo s’est distingué pour la première fois en remportant la Coupe du Sénégal en 2019. Un poste d’enseignant chercheur à l’université Cheikh Anta Diop (Ucad) lui fait quitter les bancs d’un club aussi ambitieux que Teungueth Fc.

Pour son retour sur le banc, le technicien accepte bien la difficile mission de coacher l’Us Ouakam en Ligue 2, il termine troisième la saison dernière et rate ainsi la montée. Arrivé cette saison chez les Crabes comme manager général, Souleymane Diallo est en train de réussir son challenge.

SourceIgfm
Article précédentEmiliano Martinez encense Edouard Mendy : “Il est le meilleur gardien du monde”
Article suivantCheikh Ndoye n’a pas encore fait une croix sur la sélection : « Je n’ai jamais annoncé ma retraite »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici