Publicité

Le Sénégalais a accordé une interview à BeSoccer Séville dans laquelle il a confié être très « heureux » d’être dans un club « top » et une « ville top » comme Séville. Il a également exprimé son souhait de succéder à Fernando au FC Séville.

Publicité

En quelques mois, Pape Gueye est devenu l’un des noms phares du FC Séville. Le Sénégalais est arrivé fin janvier en provenance de l’OM sous forme de prêt, quelques jours après l’échec des négociations avec Reine-Adélaïde.

Le champion d’Afrique avec les lions de la Teranga, arrivé sous les ordres de Sampaoli, est devenu un pilier pour l’équipe Rojiblanca en Liga, ne pouvant pas jouer en Ligue Europa car il n’a pas été inscrit. Néanmoins, l’ancien joueur du Havre s’est rapidement adapté au FC Séville, à tel point que Monchi a avoué qu’il y avait des « conversations avancées » pour cet été. Pape a abordé divers sujets dans l’interview, de Mendilibar à Sampaoli, en passant par son possible transfert lors du prochain marché des transferts.

Pape Gueye, heureux à Nervión: « Très bien, je suis très heureux d’être ici. Le FC Séville est un grand club dans le monde et je me sens très bien ».

Au sujet de Mendilibar, le nouveau système et la pression: « Oui, c’est un grand entraîneur. C’était notre décision, notre football, notre idée aussi. Nous avons eu de bons matchs et nous allons continuer. Nous avons gagné beaucoup de matchs, c’est normal que je sois content ».

Les « volteretas » de Mendilibar: « Je n’ai jamais vu cela de ma vie, mais je pense que c’est bien pour moi. Je ne veux pas faire ça, c’est pourquoi tous les joueurs sont concentrés pour bien s’entraîner et ne pas faire les « volteretas ».

Sa relation avec Sampaoli: « Oui, Sampaoli est une personne que j’aime, je pense que c’est un grand entraîneur, il m’a beaucoup aidé à Marseille et ici aussi. J’ai beaucoup de respect pour lui et ensuite c’est le football. À Marseille, j’ai également eu quatre ou cinq entraîneurs en un an. C’est le football. Maintenant j’ai un entraîneur qui va très bien, parce que nous obtenons de bons résultats et nous allons continuer à gagner des matchs ».

L’appel de Jorge en janvier: « Oui, Sampaoli m’a appelé. J’ai joué avec lui il y a un ou deux ans et c’est pourquoi, lorsque Sampaoli m’appelle, je dis directement oui et que je voulais venir à Séville. Le FC Séville est un grand club en Espagne et j’aime le jeu pratiqué ici, c’est un jeu avec le ballon, moins physique, mais c’est un bon championnat.

La décision de la liste UEFA: « Oui, c’était une décision de Sampaoli que je respecte. Ce n’était pas une décision facile, car il avait beaucoup de joueurs et Sampaoli ne savait pas comment Pape Gueye s’adapterait ici et c’est pour cela qu’il a pris cette décision. Il n’y a pas de problème. Tranquille. »

Monchi, un possible accord et l’OM: « Je ne dis rien, tu sais, je ne dis rien (rires). Nous verrons ce que nous ferons. Je me sens très bien ici, c’est une ville top, j’ai beaucoup de raisons de jouer ici. Pour l’avenir, je ne sais pas, nous verrons. Nous parlerons avec Monchi après les matchs, car nous avons des matchs très importants pour l’avenir et après les matchs, lorsque la saison sera terminée, nous parlerons tranquillement avec le club et l’OM ».

La succession de Fernando Reges: « Oui, j’aimerais, bien sûr. Fernando est un joueur que je voyais avant à Manchester City et c’est un grand joueur. C’est un milieu de terrain qui joue très bien, qui récupère beaucoup de ballons et c’est un exemple pour moi. Pour moi, c’est une opportunité de pouvoir jouer avec lui car il a beaucoup d’expérience et pour un jeune joueur c’est top ».

SourceSenego
Article précédentLigue 2 : Lamine Camara suspendu deux matches
Article suivantCAN U17 (Gr. A): Les ”Lionceaux” sur la lancée des succès du football sénégalais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici